Ab 37 Euro: Handheld-Konsolen mit Linux im Test

Saviez-vous que pour 40 euros, vous pouvez acheter une console portable qui émule tout ce que vous lui lancez, jusqu’à la Playstation 1, y compris les jeux DOS et Amiga ? Et que les jeux sont même inclus, même si c’est complètement illégal, même si vous commandez quelque chose comme ça sur Amazon.de ? Vous pouvez également dépenser un peu plus et ensuite obtenir quelque chose de sucré. Ou ici, avec un boîtier entièrement métallique et le WLAN. Nous avons testé Powkiddy V90, Miyoo Mini et Anbernic RG351MP – de bons noms, non ? hé hé. Nous avons acheté les trois appareils normalement et les avons testés de manière approfondie.

Restez à l’écoute!

Chers hackers, chers internautes, bienvenue sur…

Deux choses m’ont surpris lors de mes recherches sur cette vidéo : premièrement, à quel point les ordinateurs de poche d’émulation fonctionnent de manière impressionnante, à quel point ils sont amusants et combien il y en a maintenant sur le marché. Et deuxièmement, qu’avec toutes mes commandes, il y avait toujours une carte micro SD dans le colis avec des milliers d’images dites ROM, c’est-à-dire des images numériques des modules, des disquettes, des cassettes. Juste complètement illégal, même avec des jeux que Sega et Nintendo vendent encore aujourd’hui. Si vous dites maintenant, oui, en Chine, vous le voyez plus librement avec le droit d’auteur : je n’ai même pas commandé l’une des consoles en Chine, mais en Allemagne sur Amazon.de. Sujet difficile : Parce que je pense qu’il est important que les jeux soient préservés quel que soit le matériel sur lequel ils ont finalement fonctionné – imaginez que si vous vouliez lire le Faust de Goethe, vous auriez besoin d’une sorte d’appareil du 18ème siècle. Eh bien, les fabricants ne font pas un très bon travail là-bas. Mais bien sûr, le piratage n’est pas la voie à suivre non plus. Voici une vidéo de moi expliquant comment obtenir des ROM légalement.

Incidemment, les collections de ROM fournies avec les ordinateurs de poche que j’ai testés ici ont toutes été constituées sans amour, avec des titres en double, des fautes d’orthographe dans les noms de fichiers et, surtout, garnies de certains jeux bootleg absurdes qui n’ont jamais été officiellement publiés. Ou est-ce que quelqu’un d’entre vous connaît Super Mario 14 ?

Incidemment, de tels titres NES étranges peuvent également être trouvés sur un certain nombre de consoles bon marché qui sont sur le marché depuis des années avec des noms comme 130-en-1 ou mini-console rétro. J’ai commandé une fois cette pseudo-Gameboy chez Aliexpress pour un test pour 11,72 euros port compris et c’est juste vraiment, vraiment terrible. C’est en retard, ça scintille, et ça déforme et ce n’est tout simplement pas amusant du tout. Surtout, les choses sont complètement câblées, ce qui signifie qu’il y a un soi-disant module Nintendo-on-a-chip et c’est tout. Vous ne pouvez donc pas mettre d’autres jeux dessus ou émuler d’autres systèmes – c’est juste une NES avec des jeux inutiles intégrés. Tout d’abord, comme avertissement – n’achetez pas quelque chose comme ça.

Alors mieux vaut dépenser 22 euros de plus et vous obtiendrez une VRAIE émulation console de jeu portable.

Il s’agit du PowKiddy V90, que j’ai commandé chez AliExpress pour 37,40 et c’est l’appareil le moins cher pour commencer, je dirais. Ici aussi, une MicroSD avec ROM était incluse dans ma commande, mais organisée avec beaucoup de négligence ; ainsi que l’ensemble du système d’exploitation, par exemple, les jeux Super Nintendo fonctionnent comme un sac de vis à l’état normal et tout le reste n’a pas l’air bien non plus.

Mais heureusement, tout est basé sur Linux et tout est personnalisable. Ou la communauté : il y a des gens sur toutes ces consoles qui embellissent les systèmes d’exploitation. Tous open source.

Recommandation très importante pour les trois consoles :

– Installez toujours une ROM personnalisée, ils ont des versions d’émulateur plus à jour et plus performantes avec eux et c’est toujours plus agréable dans l’ensemble.

– Vous ne devriez pas utiliser la carte MicroSD incluse, non pas parce que les éléments qu’elle contient sont illégaux, mais parce que ce sont des cartes bon marché qui ont tendance à abandonner le fantôme après un court laps de temps – particulièrement stupides s’il y a des jeux sauvegardés dessus.

Le mot-clé est plus beau : regardez, voici à quoi ressemble le Powkiddy V90 hors de la boîte. Plutôt comme ça, non ? Et voici à quoi cela ressemble ajusté avec le micrologiciel personnalisé Miyoo. L’animation d’allumage seule, tout simplement plus agréable. ET : Il fonctionne également beaucoup mieux.

Mais toutes les plateformes ne sont pas PARFAITES. Pas étonnant, le V90 ne dispose que d’un processeur Allwinner monocœur de 500 MHz avec 32 Mo de RAM, la pièce a sept ans. C’est le bord inférieur maintenant. Toutes les émulations 8 bits, c’est-à-dire NES, Gameboy, Sega Master System, C64 – tout fonctionne dessus sans aucun problème. Les trucs 16 bits souvent aussi, mais vous devriez régler la Super Nintendo pour que les images soient ignorées si nécessaire, sinon certains titres bégayeront. Il exécute également des jeux DOS plus anciens avec DOSBOX et même des titres Playstation ; mais souvent pas parfaitement fluide.

Dans tous les cas, il faut faire quelques compromis avec le V90 : l’écran n’a qu’une résolution de 320 x 240 pixels. C’est suffisant pour tous les trucs 8 bits, mais même la SNES avait un mode 512×448 pixels. Il faut donc réduire. Eh bien, avec une taille de 3 pouces (c’est-à-dire 7,6 cm de diagonale), cela n’a pas beaucoup d’importance, mais cela semble assez moche, surtout lors de l’affichage de texte sur Amiga ou PC.

L’affaire est certainement agréable cependant. Bien sûr, il est complètement copié du bon vieux Gameboy Advance SP – mais je pense que c’est l’une des consoles de jeu les mieux conçues de l’histoire. Malheureusement, le V90 ne se sent pas aussi bien qu’un Gameboy Advance, le V90 est fait de plastique vraiment bon marché, vraiment un œuf surprise. La partie est belle et légère, mais pas bien équilibrée, elle penche un peu vers l’arrière. De plus, les touches semblent bon marché et la charnière n’est pas si géniale non plus. Mais ce qui me déprime le plus : comme d’habitude avec les consoles Linux, vous devez éteindre la partie – il se peut que la MicroSD soit en cours d’écriture en ce moment, vous ne devriez donc pas simplement l’éteindre. MAIS : Le V90 reste allumé après l’arrêt – vous devez donc AUSSI mettre l’interrupteur à glissière ici en position d’arrêt. J’oublie environ une fois sur trois, ce qui signifie bien sûr que la batterie est vide. GRRRRR. En parlant de batterie : il y a une réplique de batterie de téléphone portable Nokia facilement remplaçable à l’intérieur, c’est bien. Mais il ne dure pas longtemps, après 2,5 heures, c’est généralement fini.

La Miyoo Mini est disponible pour 12 euros de plus ; et il fait PRESQUE TOUT mieux que le Powkiddy V90. C’est plus rapide, a une résolution plus élevée, la batterie dure deux fois plus longtemps, les touches se sentent mieux, etc. J’aime mieux le V90 en termes de facteur de forme simplement à cause de la conception pliable, il se sent moins à l’étroit que le Miyoo pour mon Mini grandes mains – mais comme c’est mieux à tous autres égards, j’ai quand même préféré jouer dessus. La puissance de calcul de Miyoo Mini est amplement suffisante pour tous les titres Playstation 1 que j’ai pu essayer. Et j’ai même pu exécuter de telles démos PC Demoscene avec Dosbox – fascinant. Les démos Amiga aussi, bien sûr. Et les commandants d’escadre. Et tout fonctionne réellement en arcade. Mais mon préféré absolu est Pico-8 : c’est une console fantastique qui s’est imposée des restrictions supplémentaires afin que vous ne soyez pas complètement dépassé lors du développement de jeux. Et la scène est énorme, il y a vraiment de super jeux pour Pico-8. Pico-8 fonctionne sur les trois consoles testées, 100% sans problème mais uniquement sur Miyoo Mini et l’Anbernic RG351MP.

J’aime beaucoup mon Miyoo Mini, si petit et câlin ! Et la batterie dure au moins quatre heures, et hé, je n’ai rien à redire. Sauf que bien sûr un peu plus de puissance pour la Dreamcast et même des trucs plus récents seraient bien.

Ce qui est vraiment déroutant cependant : Les révisions matérielles. J’ai deux Miyoos ici, un plus ancien, un plus récent. Les deux m’ont simplement été vendus sous le nom de Miyoo Mini. La nouvelle version a des boutons légèrement plus lisses et un écran laminé. C’est bien, mais malheureusement, il a aussi une batterie qui n’est plus si facile à changer : au lieu de quelque chose ici pour brancher et débrancher facilement, il y a maintenant quelque chose avec un câble. meh

Bien sûr, le logiciel préinstallé sur le Miyoo Mini n’est pas génial non plus, donc je recommande Onion OS ici. Et génial, vous pouvez même changer le logo de démarrage ici, OUI. Et regardez à quel point l’indicateur de charge est plus frais que le logiciel standard.

Alors, et maintenant enfin au noble appareil. L’Anbernic RG351MP. Au lieu de plastique, son boîtier est en métal – ça a l’air vraiment chic. Mais aussi lourd : le 351MP pèse 270 grammes, soit plus de deux fois plus que les deux autres. Je l’ai commandé sur Amazon pour 170 euros car je voulais savoir si les copies piratées seraient effectivement incluses (oui, elles le seront). Le 351MP est environ 20 euros moins cher sur Aliexpress et consorts.

Il a donc son prix, mais il y a aussi un gros SoC quadricœur, dont les performances sont à peu près comparables à un Raspberry Pi 4. Mais avant d’entrer plus en détail sur le truc, tout d’abord un nouveau logiciel dessus : je recommande Amberelec ici, c’est vraiment bien optimisé pour les consoles Anbernic. Le menu de démarrage est Emulation Station, qui est également souvent utilisé sur les “grosses” machines d’émulation. Contrairement aux deux appareils moins chers, je peux également diffuser de courtes vidéos du gameplay dans les menus. Chic, non ?

Oui, et le 351MP fonctionne beaucoup plus, par exemple Playstation Portable, Nintendo DS et Dreamcast – au moins de nombreux titres. Oh, et il existe également des ports Linux de jeux modernes qui peuvent être exécutés dessus, tels que Celeste ou Shovel Knight.

Une autre énorme différence est la prise en charge du WiFi. Par exemple, vous pouvez simplement activer un serveur Samba sur la console, puis copier des ROM sur le réseau. De plus, et c’est une fonctionnalité vraiment importante pour moi personnellement : les soi-disant réalisations rétro ne fonctionnent qu’avec une connexion réseau. Ce sont des réussites créées par la communauté pour des jeux qui ne les prennent pas réellement en charge. Les réalisations sont des trophées virtuels, vous connaissez sans doute les “grosses” consoles. Si vous l’activez, il sera affiché directement dans les menus si le jeu respectif prend en charge de tels trophées, reconnaissable au trophée à côté du titre.

Un peu moche, cependant : apparemment à cause du boîtier en métal, Anbernic n’a pas pu intégrer de puce WLAN dans le boîtier et inclut donc un dongle WLAN. Il a alors l’air si moche au sommet, à peu près un point de rupture prédéterminé. Je l’ai collé à l’arrière avec un autre adaptateur ici, pas idéal.

La pièce est assez proche de mon ordinateur de poche de rêve, la taille est idéale pour moi ; Cependant, je préférerais un boîtier en plastique en raison du poids et d’un WLAN intégré.

Néanmoins: j’ai passé la plupart de mon temps avec le RG351MP, simplement parce que vous pouvez si bien modifier les menus et tout faire bien. Et il faut dire que pour toutes ces consoles : il faut être un peu friand de bricolage, les packs complets et insouciants ne le sont pas. Mais la communauté est grande et il y a de l’aide à chaque coin du Web.

Eh bien, et maintenant ma conclusion. C’est difficile. Je trouve le facteur de forme du Powkiddy V90 le plus mignon, mais en raison du matériel boiteux, ce n’est vraiment amusant qu’avec des trucs 8 bits. Le Miyoo Mini est très agréable en raison de son facteur de forme extrêmement petit et est également plus amusant en termes de performances. Mais mon préféré est le gros et cher Anbernic RG351MP, principalement pour les aperçus vidéo et les réalisations prises en charge. Je l’ai acheté avant de mettre la main sur un deck Steam, donc je préférerais probablement un deck Steam pour le moment simplement parce qu’il exécute PLUS de logiciels dessus et se sent mieux dans votre main, bien qu’il soit bien sûr environ quatre fois plus gros est que l’Anbernic et coûte cinq fois plus cher. Une autre alternative est une Nintendo 3DS piratée qui exécute nativement les jeux Gameboy et Gameboy Advance, ou même un Raspi 4 avec un étui portable. Comme vous pouvez le voir, il existe des millions de façons de jouer à des jeux rétro et le nombre augmente chaque semaine.

Si vous n’arrivez pas à vous décider, ce tableau Google Docs peut vous aider, où les données de performances d’un certain nombre d’ordinateurs de poche sont incluses, y compris une évaluation des plates-formes émulées en termes de performances. La chaîne YouTube en anglais RetroGameCorps, qui teste régulièrement de nouveaux ordinateurs de poche en provenance de Chine, est également excellente. Alors, et maintenant je vais rejouer au Pico-8. Au revoir!

Leave a Comment