“KidsBand” in Lauterbach

Le projet “KidsBands” a commencé à l’école de musique de Lauterbach et se terminera pendant les vacances d’été.

Le “KidsBand” de l’école de musique de Lauterbach. Photo: école de musique

LAUTERBACH – Un événement d’information numérique sur le programme de financement national pour l’éducation culturelle, “La culture fait la force” du centre de services de Hesse en coopération avec l’école de musique de Lauterbach, a eu lieu récemment. “La culture rend fort. Alliances pour l’éducation” est un programme de financement du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF). Jusqu’à fin 2022, le BMBF financera des projets d’éducation culturelle initiés, organisés et mis en œuvre par des alliances pour l’éducation. Dès l’automne de cette année, le programme entamera une nouvelle phase de financement avec des offres légèrement modifiées. Depuis 2013, le BMBF contribue à une plus grande égalité des chances et à la participation sociale des enfants et des jeunes socialement défavorisés.

Après un accueil par l’hôte numérique Klaus Scheuer, Nele Zimmermann du centre de services “La culture vous rend fort” en Hesse a invité les participants à une petite série de présentations. Des participants de la région, mais aussi de toute la Hesse, s’étaient connectés pour en savoir plus sur le programme de financement et pour progresser dans la réalisation de leurs projets prévus. Nele Zimmermann a présenté l’ensemble du programme de financement, a expliqué quels financements peuvent encore être demandés et exécutés cette année et a donné un bref aperçu de la poursuite du financement dans les années à venir.

Vient ensuite la présentation par Eckhard Mittelstädt du sous-programme “la danse + le théâtre font la force” de l’Association fédérale des arts du spectacle indépendants. Un projet dans le quartier de Vogelsberg intitulé “Studio Vogelsberg” à Grebenhain, dont LA avait déjà rendu compte à plusieurs reprises, a déjà été réalisé grâce à son sous-programme.

LE PROJET

Le projet “TraVogelsberg – une région se décompose” est financé dans le cadre du programme TRAFO – modèles pour une culture en transition, une initiative de la Fondation culturelle fédérale et du ministère des Sciences et des Arts de Hesse. Il est mis en œuvre dans le Vogelsberg par le Vogelsbergkreis en tant que sponsor du projet avec les institutions partenaires Kulturzentrum Kreuz eV (Fulda) et Lauterbacher Musikschule eV. Dans le cadre du projet “TraVogelsberg”, l’école de musique de Lauterbach se transforme en un centre socioculturel inclusif, la KulturSpinnerei, un lieu qui offre un espace de rencontres et des opportunités de participation. (rouge)

Cela a été suivi par la présentation de l’exemple pratique “KidsBand” de l’école de musique de Lauterbach. Klaus Scheuer a d’abord présenté les travaux antérieurs de l’école de musique de Lauterbach et a donné un bref aperçu du projet “TraVogelsberg”. Le projet “TraVogelsberg – une région se décompose” est financé dans le cadre du programme TRAFO – modèles pour une culture en transition, une initiative de la Fondation culturelle fédérale et du ministère des Sciences et des Arts de Hesse. Il est mis en œuvre dans le Vogelsberg par le Vogelsbergkreis en tant que sponsor du projet avec les institutions partenaires Kulturzentrum Kreuz eV et Lauterbacher Musikschule eV. Dans le cadre du projet “TraVogelsberg”, l’école de musique de Lauterbach se transforme en un centre socioculturel inclusif, la KulturSpinnerei, un lieu qui offre un espace de rencontres et des opportunités de participation.

Après cela, le prochain financement de l’école de musique de Lauterbach s’est déroulé sans heurts, qui avait déposé avec succès une demande de financement pour le projet “KidsBand” à “Kultur macht stark” via l’Association fédérale de musique l’année dernière. Le “KidsBand” a commencé en décembre 2021 et se terminera avec les vacances d’été. Un court métrage a fourni des informations actualisées sur le travail et le concept du “KidsBand”. Carolin Henningsen a ensuite rendu compte en détail de tout, depuis la conception et la demande de financement jusqu’à l’exécution du projet en cours. Vers la fin de leur conférence, l’école de musique a rédigé un résumé afin de montrer aux participants intéressés les avantages et les inconvénients du programme de soutien avant qu’ils ne postulent.

Après une courte pause, Christa Dziallas a présenté le sous-programme “Pop to go” de l’Association Fédérale des Musiques Populaires. Une fois que toutes les questions des participants et des sponsors ont pu être clarifiées, il restait encore du temps pour le réseautage et l’échange d’expériences. Avant que Klaus Scheuer ne remercie les participants et les conférenciers pour leur participation et leur volonté de participer, Nele Zimmermann a ajouté : “Si des questions ou de l’aide sont requises de la part des candidats, moi-même et tous les autres participants au programme de financement sommes heureux d’être disponibles en tant que contacts.”

Leave a Comment