VHS-Dreierbündnis besiegelt: Erwachsenenbildung mit vereinten Kräften – Fürstenfeldbruck

Les trois mousquetaires feraient mieux de se battre ensemble. Il est bien connu que toutes les bonnes choses viennent par trois. Et une Triple Alliance est également entrée dans l’histoire : l’alliance défensive secrète fondée le 20 mai 1882 entre l’Empire allemand, l’Autriche-Hongrie et le Royaume d’Italie. Presque exactement 140 ans plus tard, dans la salle de conférence du centre de formation pour adultes de Gretl-Bauer, une alliance à trois n’est pas du tout orientée vers la défense : les institutions de formation pour adultes de Fürstenfeldbruck, Maisach et Mammendorf veulent s’associer à la centre de formation pour adultes “Stadt, Land, Bruck”. se préparer énergiquement aux défis de l’avenir. A 9h15, les trois maires apposent également leur signature au contrat avant de se retrouver derrière la banderole pour la photo de groupe obligatoire avec les représentants des centres d’éducation des adultes.

Politiciens et représentants de VHS à la photo de groupe obligatoire avec bannière (de gauche à droite) : le maire et président du conseil de surveillance Erich Raff, Karin Burda, l’ancien chef du centre d’éducation des adultes de Maisach, Wolfgang Burda, président du centre d’éducation des adultes de Maisach, Christian Winklmeier, directeur général du centre de formation pour adultes Gretl-Bauer à Fürstenfeldbruck et coordinateur du réseau VHS, le maire de Mammendorf Josef Heckl, Gaby Pöller, responsable du centre de formation pour adultes de Mammendorf, le maire de Maisach Hans Seidl et Barbara Steil, responsable du Maisach centre d’éducation des adultes.

(Photo: Stefan Salger)

L’objectif des trois partenaires est d’utiliser la coopération pour créer une offre meilleure et plus diversifiée avec moins de chevauchements et également de répondre en permanence aux exigences minimales de l’Association bavaroise pour l’éducation des adultes en termes d’offres de cours. Hof et Gmund sont des exemples dissuasifs : leurs centres d’éducation des adultes ont été exclus de l’association. En revanche, vous ne voulez pas aller aussi loin que Starnberg et Herrsching, qui veulent tout de suite fusionner. Les membres du “groupe de travail communal”, composé de l’ASBL du chef-lieu de district, du centre communal d’éducation des adultes de Mammendorf et de l’association de Maisach, restent juridiquement indépendants. La ville et les deux communes ont également adhéré à l’AG.

Page d’accueil unifiée

L’année prochaine, il y aura un programme commun, et dans un à deux ans, il y aura un site web uniforme. Des synergies doivent être développées encore plus rapidement dans l’administration et la gestion conjointe de la qualité et du marketing. L’animateur Christian Winklmeier, directeur général du centre de formation pour adultes Brucker depuis octobre et désormais coordinateur de l’association, le résume en quelques mots : “Ils veulent un large éventail de cours avec des participants enthousiastes”. Une coopération plus étroite augmente également la probabilité que les cours proposés puissent effectivement avoir lieu. Dans des cas individuels, cependant, il est également concevable “de ne pas proposer à l’avenir le même cours dans les trois centres d’éducation des adultes”, mais de le limiter à un seul endroit, selon Winklmeier.

Le maire Erich Raff (CSU) estime que l’association est “sur la bonne voie”. Même si cela signifie “devoir lâcher un peu”, comme l’admet le maire de Maisach, Hans Seidl. En retour, “vous gagnez quelque chose de nouveau” – c’est pourquoi c’est “une bonne journée pour le paysage éducatif”. Le maire de Mammendorf, Josef Heckl (association de citoyens), se réjouit qu’après les premiers pourparlers entre Mammendorf et Maisach, “Fürstenfeldbruck soit désormais également de la partie”. Grâce à la coopération et à la concertation, il est désormais possible de réagir plus rapidement et avec plus de souplesse à la demande, par exemple dans le cas des cours d’allemand pour les Ukrainiens.

extension possible

Les trois institutions se sont mises d’accord sur le principe de l’association en novembre, et un consultant externe a aidé à la mise en œuvre. Nous sommes ouverts à l’adhésion d’autres partenaires, y compris ceux des cinq autres centres d’éducation des adultes du district. Enfin, la formation de tels groupes est également soutenue financièrement par l’Association bavaroise pour l’éducation des adultes. L’alliance de trois pourrait bien devenir une alliance de quatre.

Historiquement, une alliance quadripartite est apparue, qui servait plus à l’amusement qu’à l’éducation : la fusion de quatre corporations de fous en 1963. A cette époque, soit dit en passant, elle était scellée d’une poignée de main.

Leave a Comment