Neue französische Regierung unter Elisabeth Borne vorgestellt

VQuatre semaines après la réélection d’Emmanuel Macron, la composition du nouveau gouvernement dirigé par la Première ministre Elisabeth Borne a été annoncée vendredi après-midi. La diplomate Catherine Colonna, 66 ans, sera la nouvelle secrétaire d’État. Elle revient sur son expérience politique en tant que ministre européenne (2005-2007) et porte-parole présidentielle (1995-2004). Ambassadrice en Grande-Bretagne depuis 2019, elle a dû désamorcer les conflits entre Paris et Londres dans le sillage du Brexit.

La responsabilité du ministère de la Défense sera transférée à Sébastien Lecornu, 35 ans, ancien ministre des Outre-mer. Macron s’appuie sur deux personnalités de la droite civile pour les deux portefeuilles clés en temps de guerre. Le ministre des Finances et de l’Economie reste Bruno Le Maire, lui aussi issu de la droite civile. Selon le titre, il est également responsable de « la souveraineté industrielle et numérique ».

Le président Macron compte aussi sur la continuité aux ministères de l’intérieur et de la justice, Gérald Darmanin et Eric Dupont-Moretti restent en poste. L’ancien secrétaire d’Etat à l’Europe, Clément Beaune, est promu ministre de l’Europe. La nomination de l’historien de renom Pap Ndiaye, âgé de 56 ans, au poste de ministre de l’Éducation a surpris. Jusqu’à présent, Ndiaye était responsable du Musée de l’Immigration à Paris et s’est fait un nom dans le traitement du colonialisme. La ministre de l’Environnement, Amélie de Montchalin, dirigera le ministère de l’Environnement. La lutte contre le changement climatique doit être pilotée directement par le Premier ministre grâce à une « planification écologique ».

La nouvelle ministre de la Culture sera la franco-libanaise Rima Abdul-Malak, 43 ans, qui travaillait auparavant comme conseillère culturelle du président à l’Elysée. L’ancien chef de groupe du parti de droite Les Républicains (LR), Damien Abad, passe à la table du gouvernement et devient ministre des Solidarités et de l’Autonomie. A la direction du parti LR, le braconnage d’Abad a suscité un grand mécontentement. Le premier conseil des ministres doit avoir lieu ce lundi à l’Elysée.

La formation d’un gouvernement a pris un temps inhabituellement long. Comme à l’accoutumée sous la Ve République, le président Macron a exercé une influence considérable sur la répartition des postes ministériels. Le Premier ministre Borne a déclaré qu’ils avaient pris leur temps pour constituer la meilleure équipe. On espère que le nouveau gouvernement donnera une impulsion aux prochaines élections à l’Assemblée nationale les 12 et 19 juin.

Leave a Comment