Kryptocrash: Ethereum-Mitgründer fordert Entschädigung für Terra-Besitzer

Le fondateur d’Ethereum Vitalik Buterin lors de TechCrunch Disrupt London le 8 décembre 2015 à Londres, en Angleterre.
John Phillips/Getty Images pour TechCrunch

Le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, demande une indemnisation pour les propriétaires de Terra après le crash dramatique de la pièce la semaine dernière.

Il devrait y avoir “une compassion et une réparation coordonnées pour le petit exploitant américain moyen à qui un influenceur a dit quelque chose de stupide à propos de” 20% d’intérêt sur un dollar américain “”, a écrit Buterin sur Twitter.

Le Stablecoin TerraUSD s’est effondré à 0,30 $ par pièce mercredi dernier, emportant avec elle la crypto-monnaie Luna et l’ensemble du marché de la cryptographie.

Mercredi dernier, le crash spectaculaire de TerraUSD a entraîné dans son sillage tout le marché de la cryptographie. Le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, demande maintenant que les propriétaires du stablecoin Terra et de son jeton sœur Luna soient indemnisés.

TerraUSD a atteint un creux historique de 0,30 $ au milieu de la semaine dernière et la crypto-monnaie sœur Luna a plongé de plus de 97 %. Comme leur nom l’indique, les pièces stables sont destinées à éviter les fluctuations de prix violentes comme pour les autres crypto-monnaies, car elles sont liées à une devise clé, en l’occurrence le dollar américain. Mais la semaine dernière, ce qui n’aurait pas dû arriver s’est produit : un crash. Les analystes ont qualifié le déclin de “spirale de la mort” alors que Terra et Luna ont entraîné l’ensemble du marché avec eux.

lire aussi

Stablecoin TerraUSD plonge et la crypto-monnaie Luna plonge de 97% alors que les tentatives de sauvetage échouent à éviter la “spirale de la mort”

Alors que la communauté stablecoin était encore sous le choc, Buterin s’est rendu sur Twitter pour demander l’avis des propriétaires de crypto. “Si Terra ne se concentrait que sur les 99,6 % des portefeuilles” les plus pauvres “, ils pourraient alors restaurer à 100 % ce groupe gargantuesque”, a écrit un utilisateur. butérine retweeté le Post samedi et a donné à l’idée son plein soutien.

“Compassion coordonnée et réparation pour le petit exploitant américain moyen à qui un influenceur a dit quelque chose de stupide à propos de” 20% d’intérêt sur un dollar américain “, responsabilité personnelle et condoléances aux riches”, a écrit Buterin.

Le fondateur de la deuxième plus grande crypto-monnaie a fait allusion à l’intervention du gouvernement américain, affirmant que l’assurance FDIC, qui est la société fédérale américaine d’assurance-dépôts, a créé un “précédent évident” pour indemniser les personnes qui ont perdu de l’argent. Il a parlé d’une couverture de 250 000 dollars par personne et a également fait référence à une règle distincte à Singapour.

“Un intéressant sans rapport [Präzedenzfall] est le droit du travail de Singapour », a-t-il écrit dans un tweet. “Une réglementation plus stricte pour les travailleurs à faible revenu et une approche plus égocentrique pour les plus aisés.” Cependant, il ne s’est pas prononcé clairement en faveur d’une réglementation plus stricte du secteur.

Pendant ce temps, le fondateur de Terra Luna, Do Kwon, a dévoilé un plan complet pour sauver la blockchain. Dans un fil Twitter lundi, il a écrit qu’il souhaitait restaurer le réseau blockchain. Premièrement, tous les propriétaires de Terra et Luna qui ont perdu leur fortune devraient être indemnisés. Ensuite, Kwon a proposé de bifurquer la blockchain TerraUSD dans une nouvelle chaîne avec une nouvelle pièce Terra non indexée sur le dollar. TerraUSD continuerait alors d’exister sous le nom de Terra Classic.

Cet article a été traduit de l’anglais par Lara Hansen. Vous pouvez trouver l’original ici.

Leave a Comment