12 Mio. Euro für „Inklusion durch Bildung und Teilhabe“

Avec un total de 12 millions d’euros, le Land de Basse-Saxe soutient des projets et des personnes engagées qui accompagnent et soutiennent les enfants et les jeunes défavorisés en particulier à un stade précoce de leur parcours scolaire.


04/08/2022

Basse-Saxe

communiqué de presse

Ministère de l’éducation de Basse-Saxe



  • © www.pixabay.de

Le paquet de financement qui vient d’être publié s’appuie sur des fonds du Fonds social européen+, qui sont attribués dans le cadre de la ligne directrice de financement “Inclusion par l’éducation et la participation”. Des projets ainsi que des mesures de qualification et des réseaux pour les personnes qui soutiennent les enfants et les jeunes sur leur chemin de développement à long terme et contribuent également à leur éducation doivent être financés. Il s’agit en particulier de tuteurs légaux, d’éducateurs, d’enseignants, mais par exemple B. également d’actifs et de projets dans des clubs sportifs et des organisations de jeunesse.

“L’éducation est la clé d’une vie satisfaisante et réussie et d’une participation active aux processus démocratiques – que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle”, commente le ministre de l’éducation de Basse-Saxe, Grant Hendrik Tonne, à propos du programme de soutien et ajoute : “Une bonne éducation ne doit pas dépendent du contexte social et culturel. Des biographies éducatives réussies exigent un accès égal à l’éducation et des opportunités éducatives pour tous. Le concept d’inclusion dans le sens d’un concept élargi d’inclusion suppose que les opportunités de participation sociale, culturelle et politique dans la société doivent être équitablement réparties. – et que les membres de la société devraient également les utiliser activement. Avec le programme de financement pour « l’inclusion par l’éducation et la participation », nous soutenons de nombreux jeunes sur cette voie. »

Le contenu du programme est axé sur

  • Développement de réseaux durables et de structures de coopération entre différentes institutions
  • Développement de partenariats pédagogiques
  • Conception, test et évaluation de mesures de formation et de qualification
  • Les sujets principaux peuvent être, par exemple, l’éducation interculturelle, le travail avec les parents, la participation civique, la démocratie et les droits de l’homme.

Ces objectifs ont déjà été poursuivis avec succès lors de la précédente période de financement de l’UE par le biais du programme du FSE “Inclusion par l’enculturation” (voir exemples pratiques ci-dessous). Les projets des autorités locales ainsi que des sponsors légalement responsables des établissements d’enseignement et des sponsors indépendants de la protection de l’enfance et de la jeunesse peuvent être financés.

Pour un financement cette année, les demandes peuvent être soumises avant la première date limite du 31 mai 2022 et une autre à l’automne (la date exacte sera annoncée sur le site Web de la NBank). Dans les années suivantes jusqu’en 2027, les candidatures peuvent être soumises jusqu’au 31 mars. être soumis chaque année. La NBank est responsable des conseils, des demandes et du traitement des programmes.

Plus d’informations peuvent être trouvées en ligne sur la page NBank correspondante.

Le texte original de l’ordonnance (du Ministerialblatt de Basse-Saxe du 30 mars 2022) peut être trouvé ici.

Au cours de la précédente période de financement de l’UE, des projets ayant des objectifs similaires étaient financés par le programme du FSE “Inclusion par l’enculturation”. Ici trois exemples :

Projet du district d’Osnabrück : QualiVIT – favoriser la diversité, l’intégration et la participation

Le projet vise à accroître la participation scolaire et l’égalité des chances pour les enfants et les jeunes. À cette fin, une offre de formation continue axée sur les besoins pour les enseignants et autres personnels pédagogiques des écoles, les parents et les bénévoles a été développée, testée et évaluée en utilisant et en élargissant les structures de réseau existantes. Une formation complémentaire à la diversité, à la langue, à la communication avec les parents et à l’auto-compétence devrait permettre aux groupes cibles de faire face à la diversité culturelle, sociale et linguistique et de soutenir les enfants et les jeunes dans leurs compétences individuelles et de prendre en compte des points de départ et des problèmes hétérogènes dans les activités éducatives. Le soutien technique est fourni par un réseau d’acteurs (éducatifs) pertinents à l’échelle du district.

L’accent est mis sur le thème de la diversité/de la vie dans une société hétérogène. Sur cette base, les thèmes de la communication, de la construction de la démocratie et de la pleine conscience/compétence personnelle sont traités.

Projet de la ville de Verden : INCLUSIVE VERBOUND – Réseau éducatif Verden

Le projet se concentre sur les familles ayant des antécédents de migration ou sur les familles dites défavorisées sur le plan éducatif. L’accent est mis d’une part sur la qualification des parents en tant que multiplicateurs et conseillers pairs et sur la qualification du personnel éducatif dans les domaines de la protection de l’enfance sensible à la migration et du travail sans obstacle avec les parents. De cette manière, la diversité et les affiliations multiples devraient être de plus en plus reconnues comme une ressource pour des biographies éducatives réussies dans le paysage éducatif verdien. Les réseaux éducatifs existants dans les zones résidentielles et les localités sont soutenus par des professionnels et regroupés de manière centralisée afin de consolider les objectifs atteints et de promouvoir leur développement ultérieur. Le processus est largement soutenu par des offres de qualification orientées vers la demande, qui s’adressent à la fois aux spécialistes pédagogiques et aux multiplicateurs (parents, réseaux éducatifs, clubs, volontariat, jeunes volontaires). Les événements d’inclusion publique sensibilisent aux attitudes inclusives et offrent un cadre informel pour une implication active et une large participation.

Projet du centre d’éducation des adultes Lilienthal : Communautés inclusives – inclusion et diversité dans les crèches et les écoles

Le projet comprend un réseau d’inclusion intercommunale dans les communes de Lilienthal, Grasberg, Ritterhude et Worpswede. L’accent est mis sur les objectifs et activités suivants :

Le développement, le test et l’évaluation de nouveaux modules de formation éprouvés pour les professionnels de l’éducation, les parents et les bénévoles des secteurs éducatif, social et culturel. Les priorités thématiques sont « Inclusive Attitude » pour les nouveaux établissements et professionnels et « Inclusive Communication » pour ceux qui ont déjà abordé les fondamentaux de l’inclusion. D’autres modules et séries de formation pour les conseils de parents et les bénévoles sont en cours d’élaboration et deux groupes d’index (indices d’inclusion) et un groupe de soutien au processus sont mis en place et soutenus. De plus, le développement de quatre CPE modèles d’inclusion (nouveau nom : CPE en route) sera accompagné et la démarche et ses résultats seront documentés sous forme de guide.



Leave a Comment