Krypto-Branche: Kaliforniens Gouverneur erlässt Executive Order

Par Paul Vigna
Le journal de Wall Street
Traduction : Thomas Steer

La Californie est l’un des premiers États américains à développer un cadre réglementaire complet pour la technologie crypto et blockchain – dans le but de promouvoir l’innovation et de protéger les consommateurs.

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a publié mercredi un décret visant à encourager le développement de l’industrie de la cryptographie dans l’État américain.

Comme l’État l’a annoncé, la Californie est donc le premier État des États-Unis à s’attaquer au développement d’un cadre complet pour l’industrie très remarquée et parfois controversée. D’autres États américains tels que New York et le Wyoming ont déjà promulgué des lois qui réglementent au moins certains domaines des marchés de la cryptographie.

L’ordre du gouverneur Newsom n’a fourni aucun détail. Cependant, il a déclaré qu’un cadre réglementaire serait mis en place pour l’industrie qui encouragerait à la fois l’innovation et protégerait les consommateurs. Des opportunités seront également recherchées pour introduire la technologie au sein du gouvernement et des institutions publiques et développer l’infrastructure pour la recherche et le développement du personnel.

“La Californie est une plaque tournante mondiale de l’innovation, et nous préparons l’État à tirer parti avec succès de cette technologie émergente”, a déclaré le gouverneur Newsom dans un communiqué.

Les groupes industriels ont salué l’initiative de Newsom. “Le décret exécutif de la Californie reconnaît à juste titre le rôle que jouent les technologies de la blockchain dans la croissance de l’emploi et la compétitivité économique de l’État”, a déclaré Perianne Boring, fondatrice et PDG de la Chambre de commerce numérique.

Kristin Smith, directrice exécutive de la Blockchain Association, a déclaré que l’association commerciale accueille favorablement des règles sensées et se réjouit de travailler avec les gouvernements pour les rédiger.

Photo : Shutterstock

L’ordonnance reconnaît également que l’approche de la Californie doit être cohérente avec le concept en cours d’élaboration au niveau fédéral. En mars, le président Biden a publié un décret ordonnant à plusieurs agences fédérales de procéder à un examen complet des crypto-monnaies.

Les autorités fédérales doivent présenter un rapport public contenant leurs recommandations dans un délai de trois à six mois. L’ordonnance du gouverneur Newsom donne aux agences d’État 60 jours pour préparer leur propre rapport après la publication du rapport de l’agence fédérale.

Bien que l’industrie de la cryptographie soit mondiale, la Silicon Valley a été son point focal depuis sa création. Bon nombre des plus grandes entreprises de cet espace, y compris Coinbase Global, y ont fait leurs débuts. En 2018, l’État a créé un groupe de travail sur la blockchain pour discuter des problèmes liés à l’industrie.

Au cours de la dernière année, d’autres États comme le Wyoming ont également tenté d’attirer des sociétés de cryptographie. Surtout, Miami et New York et leurs maires ont essayé de gagner des acteurs de l’industrie – principalement parce que l’industrie elle-même génère de l’argent et des emplois.

L’industrie de la cryptographie continue d’être un pôle d’attraction pour le capital-risque, même si les marchés des capitaux sont sous pression et que les prix des crypto-monnaies eux-mêmes ont fortement chuté. Selon CB Insights, les startups de cryptographie ont levé 9,2 milliards de dollars dans le monde grâce à 461 transactions sur actions au premier trimestre. Dans le même temps, le financement total du capital-risque a chuté de 19% au cours du trimestre.

Le désir de conserver autant que possible cette activité en Californie semble être au centre du décret. Il définit plusieurs objectifs spécifiques. Le premier est de créer un environnement “transparent et unifié” pour les entreprises de crypto et de blockchain.

Leave a Comment