5G, 4G, 3G: So gut ist die Netzabdeckung in Deutschland






L’Agence fédérale des réseaux a publié un nouveau rapport sur la couverture du réseau. Maintenant, pour la première fois, en tenant également compte du réseau mobile 5G.

Couverture 5G

Selon les données de l’Agence fédérale des réseaux, fin octobre 2021, plus de 53 % de la République fédérale d’Allemagne étaient couverts par au moins un fournisseur disposant de la dernière norme de communication mobile 5G. Cependant, l’Agence fédérale des réseaux souligne que les résidents des centres urbains pourraient avant tout profiter de l’Internet mobile plus rapide. Car les fréquences radio à 3,6 GHz qui ont été mises aux enchères en 2019 et utilisées exclusivement pour la 5G seraient d’abord utilisées par tous les opérateurs de réseau dans les zones urbaines. Des débits de données particulièrement élevés ne seraient donc initialement atteints que dans les zones métropolitaines, comme expliqué. Vodafone a expliqué ici les différentes utilisations des gammes de fréquences respectives.

Conseil : Vous trouverez ici la carte de couverture du réseau de l’Agence fédérale des réseaux.

Et que dire des internautes du plat pays ? Seront-ils à nouveau oubliés en Allemagne ? L’Agence fédérale des réseaux déclare: «Afin d’obtenir toujours une couverture de zone élevée avec la 5G, les opérateurs de réseau Telekom et Vodafone utilisent principalement ce que l’on appelle le partage dynamique du spectre – DSS en abrégé. L’infrastructure 4G existante sera également utilisée pour la 5G et le spectre des communications mobiles sera divisé entre les deux technologies selon les besoins. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans ces rapports :

Telekom : expansion de la 5G dans les zones rurales, y compris avec les anciennes fréquences UMTS

Vodafone : l’expansion de la 5G a commencé sur un terrain plat

Deutsche Telekom : la 5G désormais pour plus de 40 millions d’utilisateurs

O2 : Ici, vous pouvez déjà utiliser la 5G et l’expansion de la 5G se poursuit

Couverture 4G et 3G

Selon l’Agence fédérale des réseaux, environ 96 % de la zone est actuellement couverte par au moins un opérateur de réseau mobile avec 4G/LTE.

Arrêt 3G

L’arrêt de la technologie 3G est également presque terminé. Fin octobre 2021, environ 13,3 % de la superficie était encore desservie en 3G. Telekom et Vodafone ont complètement coupé leurs réseaux 3G cet été. Telefónica devrait avoir achevé cette étape d’ici la fin de 2021. Les fréquences libérées en conséquence doivent être utilisées pour les réseaux 4G et 5G plus puissants. Vous pouvez en savoir plus sur l’arrêt du réseau 3G/UMTS dans ces rapports :

Vodafone achève le passage de la 3G à la LTE : avantages et problèmes

Telekom éteint la 3G en été : une vidéo explique les conséquences

O2 accélère l’arrêt de la 3G : voici la prochaine étape

Amazon Kindle : arrêt de la 3G et les conséquences

Vodafone : Voici comment fonctionne actuellement l’arrêt de la 3G et c’est de cela qu’il s’agit

Vodafone: la 3G est désactivée plus tôt ici – la raison

Taches blanches et grises

Selon l’Agence fédérale des réseaux, l’arrêt du réseau 3G n’a pas eu d’impact négatif sur la situation de l’approvisionnement. La surface des taches blanches et grises diminue et s’élève à env. 3,9 % pour le blanc et env. 6,8 % pour les taches grises.

Pour expliquer : Les points blancs sont des zones où le haut débit mobile n’est pas disponible. Dans les zones grises, en revanche, un seul opérateur de réseau propose le haut débit mobile. La proportion de zones couvertes par des points morts sans aucune couverture de téléphonie mobile a également légèrement diminué et est de 0,36 %. En savoir plus à ce sujet dans :

Commentaires de la Bundesnetzagentur sur la coopération entre O2, Telekom et Vodafone

Telekom & Vodafone ensemble contre les lacunes LTE : Cartel Office sceptique

Voici comment l’Agence fédérale des réseaux détermine la couverture du réseau

L’Agence fédérale des réseaux collecte les données d’approvisionnement des opérateurs de réseau pour la surveillance des téléphones mobiles et compare et vérifie la plausibilité de ces informations avec les résultats des utilisateurs de l’application de point mort et les données du service de test et de mesure interne. Les données sont mises à jour régulièrement et publiées sur www.breitband-monitor.de/mobilfunkmonitoring.

Deutsche Telekom, Vodafone, O2 : Comment vérifier la couverture du réseau

Leave a Comment