Jobcenter müssen Laptops für Schüler bezahlen

Après une décision du tribunal social de Rhénanie du Nord-Westphalie, l’AWO Mittelrhein est certain : les enfants qui doivent vivre des allocations sociales ont le droit de faire couvrir les frais d’une tablette par le centre pour l’emploi. Une tablette étudiante pour les cours numériques est un “besoin supplémentaire” en raison de la pandémie.


26/05/2020

Rhénanie du Nord-Westphalie

communiqué de presse

Association de district AWO Rhin moyen eV



  • © www.pixabay.de

“La nécessité d’acheter un ordinateur connecté à Internet pour participer aux cours scolaires liés à la pandémie à domicile n’est pas prise en compte dans l’exigence standard”, a justifié sa décision le tribunal social de l’État d’Essen. Il s’agit d’un “besoin d’éducation et de participation qui est pertinent pour la loi fondamentale sur la sécurité”, car l’achat d’un appareil compatible Internet est devenu nécessaire avec la fermeture des écoles en présentiel en raison de la pandémie. Selon les juges, les coûts de la tablette représentent un “besoin supplémentaire reconnaissable, irréfutable et permanent”. (Az. L 7 AS 719/20 B ER, L 7 AS 720/20 B)

Depuis le 29 avril 2020, l’AWO Mittelrhein conseille les familles qui perçoivent des allocations sociales et dont les enfants ont un besoin urgent d’un ordinateur portable afin de pouvoir participer aux cours numériques. Jusqu’à présent, les employés de l’agence d’intégration ont reçu plus de 300 demandes de renseignements de toute la Rhénanie du Nord-Westphalie. “Beaucoup ont soumis des candidatures aux agences pour l’emploi qui en ont la charge en utilisant les exemples de candidatures de notre site Web et des preuves claires de l’école qu’ils ont besoin d’un ordinateur portable. Depuis des jours pourtant, il pleut des rejets des Pôle emploi », explique Mercedes Pascual Iglesias, chef de projet de l’initiative « Des ordinateurs scolaires pour tous ».

Certaines agences pour l’emploi justifient les refus par le fait que les ordinateurs peuvent être achetés au tarif standard Hartz IV pour les enfants – c’est-à-dire à partir des 33 à 55 cents par mois dont bénéficient les enfants dans le cadre du tarif standard pour l’éducation. D’autres agences pour l’emploi expliquent que les ordinateurs portables, etc. pourraient être payés avec des fournitures scolaires annuelles provenant des fonds pour l’éducation et la participation (BuT). Mais ces 150 euros sont déjà nécessaires pour des soi-disant consommables comme du matériel d’écriture, de calcul et de dessin, des calculatrices de poche, des cartables et du matériel de sport.

La nouvelle justification des Pôle emploi est la décision du gouvernement fédéral de fournir un total de 550 millions d’euros de fonds spéciaux pour l’achat d’ordinateurs scolaires. Jusqu’à présent, cependant, la mise en œuvre du paquet n’est pas claire, et donc aussi quand et comment les enfants nécessiteux bénéficieront de cette décision.

L’AWO Mittelrhein se félicite de la clarification du tribunal et appelle les agences pour l’emploi et les offices sociaux à accéder immédiatement aux demandes des parents dans le besoin pour un ordinateur scolaire pour leurs enfants.

L’AWO Mittelrhein eV a lancé fin avril une initiative “Ordinateurs scolaires pour tous” pour soutenir les parents avec peu d’argent qui souhaitent soumettre une demande au centre d’emploi pour leurs enfants.



Leave a Comment